Hors du bistro, la politique !

Le blogueur influent n’oubliera pas de s’inscrire à twitterfeed (même si c’est un peu chiant) qui permet d’indiquer dans son son twitter qu’on a diffusé un billet.

En fait, ça permet de twitter des conneries sans que ça fasse chier : ça permet d’exister sans se casser les claouis à utiliser des outils débiles (sauf la première fois : je me répète, c’est chiant). Si par miracle on sort un billet fabuleux, il sera cité par quelques followers fainéants du netvibes. Et hop ! L’authority grimpe.

Publicités

Commentaires sur: "22ème commandement" (1)

  1. Qui, au fait? a dit:

    Ah?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :