Hors du bistro, la politique !

Le sens du vent

« Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font » voilà ce qu’a dit Ségolène Royal en parlant de ses détracteurs !

« Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font » voilà ce que j’ai envie de dire à ses fans qui ne vivent que par les blogs, qui oublient d’écouter les conversations dans les rues, les bistros, en famille, au boulot, …

Ils ont été les premiers à dénoncer la bulle médiatique autour de Nicolas Sarkozy et le comportement innommable des journaux qui le soutiennent sans modération. Ils oublient que Ségolène Royal est elle-même pour partie une création médiatique ! Il s’en suit une vision purement théoricienne de la vie politique, qui va plonger toute la gauche droit dans le mur.

Maintenant, ils ne supportent pas la moindre contradiction. Il s’en suit une sclérose de la mouvance… On ne peut plus donner son avis hors des rails.

Lionel Jospin jette un pavé dans l’amarre en noircissant des pages d’ancre. A-t-il raison, a-t-il tort ? Ca fait six mois que le parti dérive, trop content de s’être fait sodomisé par Nicolas Sarkozy : l’amarre pourrait bien stopper la dérive !

Les militants socialistes doivent comprendre qu’il faut un sursaut avant de l’année pour ne pas avoir à repousser ce sursaut à fin 2008 pour que le congrès se passe normalement.

A force de jouer le rôle du « Nous on a tout compris de la situation politique en France, Ségolène Royal poursuit son chemin », ils s’enfoncent dans une posture totalement fermée. Tous les militants de gauche sont déroutés depuis la claque de mai 2005 : on vote, on respecte, on se plante, … Ils ont voté pour Ségolène Royal lors des primaires internes car ils pensaient – probablement à juste titre – que Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius étaient foutus d’avance.

Voilà qu’on leur réimpose la candidate de l’ordre juste – pouf pouf – ils ne savent pas quoi en faire, ils ne veulent plus militer. Ils sont comme moi. J’ai défendu corps et âme Ségolène Royal pendant 7 mois.

Quatre mois après, vous ne pourriez pas nous lâcher la grappe, comprendre enfin qu’elle n’a pas la stature pour rassembler les foules derrière elle ? Sur les projets de société, elle s’est plantée et sur la politique économique, là où elle avait le plus beau programme, elle n’est pas crédible !

Ce n’est pas d’une mère dont nous avons besoin et hurler au sexisme ne servira à rien !

Les institutions font qu’il faut un leader aux partis politiques ! Trouvez en un ! Un beau, qui sache déléguer, qui sache s’appuyer sur toutes les compétences du parti ! Pas quelqu’un qui d’ores et déjà n’a aucune chance, un peu comme Jacques Chirac face à François Mitterrand ! Pas quelqu’un qui la joue en solo, qui a écarté l’appareil et ses dirigeants… sauf quelques énergumènes bien coiffés qui ont vu le vent changer !

Ce matin, dans le Parisien, la météo annonçait un temps dégueulasse pour aujourd’hui. Il fait beau depuis ce matin.

Publicités

Commentaires sur: "Le sens du vent" (14)

  1. Cette référence à la bible me perturbe beaucoup !
    Et ce n’est pas une première…

  2. S’il n’y a que ça…

    (Jon, ton blog ou site est impraticable : j’ai pourtant essayé à la maison hier, mais passées deux ou trois minutes devant le nez à Sarko, ça lasse).

  3. Nicolas, que veux-tu dire par impraticable ?
    Imbuvable, difficile de tenir devant ? Si oui, c’est un peu le but à vrai dire, en plus des expériences Flash derrière. Bon et puis il y a d’autres pages que la première…

    Quant à Ségo, il n’y pas que cela, ais c’est tout de même révélateur, non ?

  4. Pour Ségo, c’est peut-être révélateur (mais ce n’est pas le pire de ses traits).

    Pour ton site, pour accéder aux autres pages, il faut passer par la première. J’ai renoncé. Sans vouloir passer pour un peine-à-jouir donneur de leçon, les expériences flash, on en a pas grand chose à cirer. Ce qui compte quand on charge un blog, c’est d’obtenir le texte du dernier billet publié…

  5. Oui, c’est vrai, il faut passer par la première page. Puis cliquer sur les liens de bas de page pour passer aux films suivants. Tout cela reste expérimental cependant. T’es pas peine-à-jouir mais c’est pas du tout un blog et n’en a pas du tout la philosophie.

    Le sujet (Sarko) reste finalement assez secondaire…

  6. Pourquoi se focaliser sur royal? Il n’y a pas qu’elle. Pourquoi Jospin n’a pas dit: « Bonjour les gars, j’ai quelques idées géniales pour rénover la gauche, je vais vous les exposer en trois points. Et il y a un type, Benoït Hamon, il représente l’avenir du Parti Socia… euh, enfin notre parti, vous savez! Ce type je l’aime bien, pouvez-vous en faire votre chef? » Mais non, Jospin a tenu à prévenir: il n’a pas d’idée, aucun projet et ne pense qu’au passé.
    (Bonne nouvelle: Elizabeth Guiguu a une nouvelle coiffure: des frisouilles).

  7. On ne focalise pas sur Royal. Sauf dans la mesure où elle est la mieux partie pour gagner gros lot.

    A la limite ce qu’il faudrait, c’est un premier secrétaire qui annonce d’emblée qui ne sera pas candidat.

    Ce qu’il faudrait aussi c’est que les socialos (Jospin aussi) arrêtent de focaliser sur leur candidat et apparaisse comme étant le parti ayant le plus de personnalités compétentes…

  8. jon a dit:

    Nicolas, c’est bien le défi aujourd’hui : qu’on pense au projet avant les personnes, qui émergeront ensuite « naturellement » (pas trop tard !). Seulement, s’il y a toujours un malin pour faire le fanfaron devant les médias pour taper sur ses petits camarades, je vois pas comment on va s’en sortir…

    Sans vouloir en remettre une couche gratuitement, certains ont parlé de discipline qui manque au parti et je crois que c’est primordial !

  9. C’est primordial !

    Mais pas urgent : je ne suis pas au PS mais j’ai fait preuve de « discipline » pendant les 6 ou 8 mois avant les élections présidentielles. Il nous reste deux ou trois mois pour ouvrir vraiment notre gueule sur les blogs…

    Les dirigeants PS doivent aussi ouvrir leur gueule jusqu’à la fin de l’année puis reprendre « l’ouvrage de gueule » entre les municipales et le congrès. S’il faut s’étriper, c’est maintenant, pas pendant l’année avant la prochaine présidentielle, et pas pendant les deux ans (si j’ai bien compris) que les socialos se donneront pour choisir un candidat et préparer le projet.

  10. jon a dit:

    Tout à fait d’accord. D’autant, qu’on a beau dire mais les Français n’aiment pas qu’on les embrouille. Et à ce petit jeu là c’est bien le PS qui est le meilleur !
    L’UMP à côté, c’est une chorale de messe… Pas un pet de travers ! Il y a un juste milieu à trouver.

    Enfin, je suis d’accord pour l’ouvrage de gueule mais dans une certaine limite (cf. Valls ou Jospin). Je comprends pas ce si peu de goût pour le jeu collecctif au PS…

  11. Valls et Jospin sont différents !

    Jospin est mauvais sortant et Valls se verrait bien bon rentrant…

  12. jon a dit:

    Je pensais surtout à leur jeu perso…
    Sans les comparer sur le fond.

  13. Je viens de faire un rapproche entre « JON » et son autre pseudo que je fréquente sur son autre blog et sur twitter.

    Me trompe-je ?

  14. jon a dit:

    Non ce n’est pas moi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :